1917

Sous le titre Des énigmes de l’âme  (GA 21, ÉAR, 1984) paraissent les résultats des investigations spirituelles de Rudolf Steiner sur l’organisation ternaire de l’organisme humain (système             neuro-sensoriel, système rythmique, système du métabolisme et des membres) et des exposés sur le rapport de l’anthropologie à l’anthroposophie.

À la suite d’entretiens sur la situation en Mitteleuropa avec le comte Otto von Lerchenfeld, lié au monde politique, naissent deux mémorendums, dans lesquels Steiner ouvre des perspectives pour une nouvelle organisation sociale de la vie publique. Ceux-ci sont remis à des personnalités politiques influentes en Allemagne (Kühlmann, le Prince Max von Baden) et en Autriche (l’empereur Charles 1er).