1969-1989 Expansion et professionnalisation

Hôpital de Herdecke (Allemagne)

Années 1970 Forte expansion des initiatives culturelles. Dans le monde entier apparaissent une multitude d'écoles inspirées par l'anthroposophie, de fermes, de lieux d'étude, de centres de formation, d'institutions de socio-thérapie ou de pédagogie curative, de cliniques, d'institutions pharmaceutiques et thérapeutiques, etc. Avec la fondation de « l'hôpital communautaire d'utilité publique » de Herdecke en 1969, une nouvelle étape est franchie dans le déploiement du mouvement anthroposophique.

Gerhard Kienle (1923-1983), médecin. Initiateur de « l'hôpital communautaire d'utilité publique » de Herdecke et co-fondateur de l'Université libre de Witten-Herdecke au début des années 1980.

 

Parallèlement, des cursus de formation professionnelle pour la pédagogie Waldorf, l'agriculture bio-dynamique, la médecine élargie par l'anthroposophie et des formations artistiques naissent dans toutes les parties du monde. La recherche correspondant à ces développements est effectuée dans les instituts spécifiques ou des universités puis exposée dans la littérature scientifique, spécialisée ou anthroposophique. Par la coordination et la structuration des diverses activités, des fédérations et associations dédiées sont créés indépendamment de la Société anthroposophique.

La Société anthroposophique se développe comme un centre d'échanges et de rencontre humaine reliant les différentes initiatives : organisation de colloques spécialisés, d'un échange culturel continu et de programmes de recherche.

Une culture des congrès locaux, inter-régionaux et internationaux apparaît. Des espaces dédiés aux rencontres et aux cursus d'études sont mis en place dans différents lieux.

 

 

Ute Craemer (née en 1938). En 1979, elle fonde un centre culturel dans les Favelas de São Paulo. 120 personnes y travaillent aujourd'hui dans des ateliers, des institutions de formation, dans le secteur médical, des groupes de théâtre, etc. Les personnes concernées peuvent ainsi sortir de la spirale de la pauvreté. Environ 10.000 personnes ont été impliquées dans les activités du centre.

 

 

Années 1980 Dans les années 1980, des initiatives culturelles apparaissent dans des lieux de grande tension sociale : écoles Steiner-Waldorf en Afrique du Sud au-delà des frontières et de l'Apartheid ; travail culturel dans les quartiers pauvres de São Paulo, travail social dans les institutions pénitentiaires, thérapie pour la toxicomanie, soins aux personnes âgées, etc.