Bibliothèque

La bibliothèque du Goetheanum compte environ 110.000 livres. Horaires d'ouverture : mardi de 14h à 19h et vendredi de 14h à 18h

Vie au Goetheanum

Auteur : Christiane Haid

Manifestations en l'honneur du 140ème anniversaire de la naissance de Maximilian Volochine

Maximilian Volochine (1877–1932) fait partie des poètes les plus importants de "l'âge d'argent" de la littérature russe. Il était par ailleurs critique littéraire, peintre et montrait de l'intérêt pour toutes les formes d'art. Le Goetheanum le commémore par plusieurs congrès à l'occasion du 140ème anniversaire de sa naissance .


Maximilian Woloschin (Fotoquelle: unbekannt)

Avant de commencer sa carrière poétique -il écrit son premier poème à l'âge de 13 ans-, Maximilian Volochine traverse certaines épreuves: bannissement et arrestation au cours de sa vie d'étudiant suscitent déjà en lui une attitude critique. Des voyages d'étude dans toute l'Europe forment le devenir de sa poésie et de sa peinture. De l'étranger, surtout de Paris, il envoie à différents journaux russes, pour lesquels il travaille en tant que correspondant littéraire, ses articles critiques. 

En 1905 il rencontre Rudolf Steiner. Dans l'oeuvre de Volochine on trouve des pensées essentielles de l'anthroposophie, exprimées également sous une forme poétique. Il ne se contente donc pas de les recueillir mais leur fait subir à sa manière une transfiguration artistique. La révolution bolchévique, Volochine la considère à la fois comme une nécessité et comme une épreuve terrible.  En 1903, à Koktebel en Crimée, il se fait construire une maison, dans laquelle il se retire en 1916, cultivant de nombreux liens avec des artistes et des anthroposophes, échappant aux troubles de la révolution et de la guerre civile. Sa "maison du poète", monument unique dans la culture européenne du début du 20ème siècle, n'a pas été détruite et offre aujourd'hui encore à de nombreux artistes et créateurs culturels russes la possibilité de rencontrer l'anthroposophie. 

9 avril, 15 h: Eurythmie ‹Sur le sentier de Caïn›
Après le poème ‹Tragédie de la culture matérielle› de Maximilian Volochine et une musique de Francis Jean Marcel Poulenc, groupe d'eurythmie de Moscou sous la direction de Tatjana Khazieva

9 avril, 16h30: Soirée poétique «On s'étonnait qu'il fût encore en vie»
Max Volochine comme résistant, une allocution de Peter Selg, récitation du choeur parlé russe dirigé par Elena Krasotkina 

Jusqu'au 17 avril: Exposition Maximilian Volochine
Goetheanum, Salle des conférences. Horaire d'ouverture

Livre
Sergej O. Prokofieff: Maximilian Woloschin. Mensch Dichter Anthroposoph, Verlag am Goetheanum, 2006, 96 pages, euros 10/francs 15.


Drames-Mystères

Drames-mystères 2017 (en allemand) :

Conférence (26.–31.12.)

Représentations (27.–31.12.) 

 

 

Visites Grande Salle

Chaque jour de 13h30 à 14h30

Veuillez noter des horaires modifiés :

29.12.2017: Fermée

13.–15.12., 19.–21.12.2017 et 28.,12., 30.12., 31.12.2017: 13h30–14h

17.2.2018: 13h30–14.15h