Bibliothèque

La bibliothèque du Goetheanum compte environ 110.000 livres. Horaires d'ouverture : mardi de 14h à 19h et vendredi de 14h à 18h

Vie au Goetheanum

Auteur : Sebastian Jüngel

L'orchestre symphonique de Bâle enregistre au Goetheanum

Du 14 au 19 août, l'orchestre symphonique bâlois, que dirige Ivor Bolton, a enregistré un nouveau CD au Goetheanum et invité par la même occasion les mélomanes intéressés à écouter des extraits de Gabriel Fauré.


Ivor Bolton (Foto (Ausschnitt): Benno Hunziker, Basel)

Qu'il s'agisse de l'Opéra de Zürich, de l'Orchestre de chambre de Bâle ou de l'Orchestre symphonique de Bâle, tous ont utilisé la grande salle du Goetheanum pour effectuer des enregistrements. Après le concert du 9 octobre 2016 et l'écoute du dernier enregistrement de l'Opéra de Zürich, l'orchestre symphonique était décidé: "Nous reviendrons." Et ils revinrent. C'était en août. Ils menèrent à bien les enregistrements du CD ‹The secret Fauré› et commencèrent une nouvelle formule de concert appelée ‹Ivor invite› et contenant des aperçus de la musique enregistrée.

Dans l'entretien qui eut lieu entre Hans-Georg Hofmann, responsable de la planification artistique, et le preneur de son Andreas Werner, il fut question entre autres de l'acoustique de la grande salle. La parole qui y résonne serait compréhensible, la grande et haute salle aurait une bonne acoustique et surtout le silence y règnerait. Il faut en effet savoir que le Basler Stadtcasino -qui, lorsqu'il n'est pas en travaux, comme c'est le cas en ce moment, constitue le chez-soi de l'Orchestre symphonique de Bâle- est secoué par les passages de trams et de voitures. Même si Andreas Werner préfère l'acoustique du Stadtcasino à celle du Goetheanum, la grande salle fut jugée plus adéquate pour réaliser l'enregistrement des oeuvres de Luigi Nono en 2001 et celle des musiques scéniques de Gabriel Fauré à présent. Ivor Bolton déclara sur le même thème: "J'aime l'esprit et l'atmosphère de cette salle fantastique."

Stefan Hasler, que la direction du Goetheanum a chargé de s'occuper de la scène, est heureux de pouvoir continuer à collaborer avec l'Orchestre symphonique de Bâle, qui jouera au Goetheanum, à Pâques 2018, de manière concertante, le troisième acte du ‹Parsifal› de Richard Wagner, soit l'acte qui décrit l'événement magique du Vendredi saint. Hans-Georg Hofmann et Stefan Hasler assumeront l'introduction.


Drames-Mystères

Drames-mystères 2017 (en allemand) :

Conférence (26.–31.12.)

Représentations (27.–31.12.) 

 

 

Visites Grande Salle

Chaque jour de 13h30 à 14h30

Veuillez noter des horaires modifiés :

29.12.2017: Fermée

13.–15.12., 19.–21.12.2017 et 28.,12., 30.12., 31.12.2017: 13h30–14h

17.2.2018: 13h30–14.15h