Bibliothèque

La bibliothèque du Goetheanum compte environ 110.000 livres. Horaires d'ouverture : mardi de 14h à 19h et vendredi de 14h à 18h

Vie au Goetheanum

Auteur : Sebastian Jüngel

Section d'agriculture: étude: ‹Les semences, un bien commun›

Ce bien commun que constituent les semences subit à l'échelle mondiale une pression due au brevetage et à la perte de la diversité bioagronomique. C'est pourquoi la section d'agriculture du Goetheanum et la culture céréalière Peter Kunz exigent dans une étude d'une part l'introduction d'un taux pour mille dans les cultures et d'autre part la reconnaissance juridique de communautés d'utilisateurs.


Cover der Studie ‹Saatgut – Gemeingut›

Pour Johannes Wirz qui, avec Ueli Hurter et Peter Kunz, est l'auteur de l'étude ‹Les semences, un bien commun› (‹Saatgut  – Gemeingut›), il y a dans tout sachet de semences trois biens: "Un bien culturel qui, en tant qu'héritage de l'humanité, appartient inconditionnellement à tout le monde et qui n'est protégé qu'en partie dans les contrats internationaux; un bien juridique qui est réglementé par des lois nationales et internationales; et un bien économique qui est vendu dans le commerce." Pour lutter contre la monopolisation, les auteurs exigent pour l'Europe un "taux pour mille dans les cultures". Ils entendent par là une taxe sur tous les produits alimentaires en faveur des programmes et initiatives de cultures d'utilité collective. En Suisse 60 millions de francs par an seraient ainsi mis à disposition. 

Les auteurs ne voient pas là un soutien unilatéral à la branche biologique: "La culture et la sélection biologiques ne produisent pas seulement des espèces adaptées et des aliments sains mais surtout améliorent d'autres biens communs comme l'eau, l'air, le sol et la biodiversité par le renoncement aux engrais chimiques et aux produits phytosanitaires chimiques (pesticides, insecticides, etc).  Elles introduisent donc dans le système écologique toute une série d'avantages écologiques pour toute la société." 

D'autre part, les auteurs proposent, en plus des contrats internationaux pour la protection de la diversité agrobiologique, d'établir des communautés d'utilisateurs reconnues juridiquement, dont les modalités ont déjà été élaborées par la lauréate du prix Nobel Elinor Ostrom dans le domaine des biens communs. Ces modalités comportent des exemples concrets d'Afrique, d'Inde et des Philippines qui montrent comment s'opposer le plus efficacement possible à la perte de l'agrobiodiversité.

Johannes Wirz, Peter Kunz, Ueli Hurter: "Saatgut – Gemeingut. Züchtung als Quelle von Realwirtschaft, Recht und Kultur", 106 pages, broché, Fr. 17/€ 15 (plus frais d'envoi). Adresser la commande à: Goetheanum, Sektion für Landwirtschaft, Hügelweg 59, 4143 Dornach, Suisse; sektion.landwirtschaftnoSpam@goetheanum.ch.

A partir du 9 février téléchargeable sur::  www.sektion-landwirtschaft.org oder www.gzpk.ch


Drames-Mystères

Drames-mystères 2017 (en allemand) :

Conférence (26.–31.12.)

Représentations (27.–31.12.) 

 

 

Visites Grande Salle

Chaque jour de 13h30 à 14h30

Veuillez noter des horaires modifiés :

29.12.2017: Fermée

13.–15.12., 19.–21.12.2017 et 28.,12., 30.12., 31.12.2017: 13h30–14h

17.2.2018: 13h30–14.15h