Bibliothèque

La bibliothèque du Goetheanum compte environ 110.000 livres. Horaires d'ouverture : mardi de 14h à 19h et vendredi de 14h à 18h

Vie au Goetheanum

28.06.2014 14:49 Il y a : 3 yrs
Auteur : Sebastian Jüngel

L'approbation michaélique du monde

La Société anthroposophique universelle, dans le cadre de son assemblée annuelle du 11 au 13 avril, a rendu tangible le thème annuel « ‘Je se reconnaît’ à la lumière du oui michaélique au monde ». Quiconque est au clair avec son identité peut aussi coopérer avec d’autres.


Le succès nous place devant des tâches inattendues: auparavant la médecine anthroposophique devait lutter pour gagner et défendre sa place au sein du système de santé, aujourd’hui les médecins et les patients s’intéressent de plus en plus à la médecine anthroposophique. Du fait du manque de médecins anthroposophiques, une question épineuse se pose pour le docteur Thomas Breitkreuz: une partie des médicaments anthroposophiques ne devrait-elle pas être rendue accessible à des médecins non anthroposophes ?

Selon Jean-Michel Florin, de la Section agricole, sans les méthodes de l’agriculture bio-dynamique, presque plus rien n’est possible en viticulture. Il fallait que ce soit le vin! Et pourtant, selon M. Florin: « Lorsqu’on nous demande si la terre devrait être travaillée selon la méthode bio-dynamique, nous ne pouvons pas dire ‘non !’ ».

Pour arriver à une attitude productive face à de telles tâches, il faut être au clair sur sa propre identité. Car celui qui est au clair avec son identité peut aussi être souverain par rapport à l’extérieur.

L’identité découle de la palette des impulsions individuelles les plus personnelles, de l’insertion éventuelle dans un contexte mystérique tel que la médecine anthroposophique ou l’agriculture bio-dynamique (qu’il s’agit de s’approprier et de cultiver par le travail au moyen du chemin de connaissance anthroposophique) et de la relation au Je du Christ que Virginia Sease du comité du Goetheanum a rappelée.

Le processus d'approbation commence avec la décision de s’incarner sur terre et se poursuit dans les circonstances de vie ultérieures, en acceptant la réalité donnée.

Ainsi sont posés les fondements pour garder sa propre identité face à l’autre et pour laisser l’autre exister dans sa qualité, sans non plus devoir se fondre avec lui. Inversement, l’autre n’a pas besoin de partager ce qui fait notre propre identité. Pour que le Cardiodoron agisse, on n’a pas besoin de savoir ce qu’il y a derrière, ni d’être Anthroposophe.

La faculté de pouvoir sobrement accepter les choses telles qu’elles sont est ici d’une grande aide.

Cela devint évident lorsque Renatus Ziegler expliqua dans le contexte de l’édition critique de R. Steiner des éditions Frommann-Holzboog que l’Administration de la succession de Rudolf Steiner voit sa tâche dans le soin et la conservation de la succession physique de Rudolf Steiner, ainsi que dans une « ouverture radicale au public » (« tout doit être publié »), mais pas dans l’évaluation des prestations de tiers.

Lorsque nous disons oui à ce qui est, l’intégration et la formation d’alliances sont possibles avec des hommes et des femmes qui ont des buts semblables – pas nécessairement identiques –, ainsi l’a formulé Constanza Kaliks, la responsable de la section jeunesse.

Ce qui est peut alors être saisi d’une façon nouvelle. En comprenant que tout ce qui vient vers nous de la périphérie fait partie de notre propre biographie et devient destin, on reconnaît comme sien ce qui de prime abord est étranger, ou l’accepte comme tâche.

Rudolf Steiner l’exprima comme suit : « L’homme devient toujours plus homme en devenant expression du monde… ». Cette façon d'approuver nous relie au maître du karma, le Christ, et à ce trait de caractère de Michaël qui approuve le monde.


Drames-Mystères

Drames-mystères 2017 (en allemand) :

Conférence (26.–31.12.)

Représentations (27.–31.12.) 

 

 

Visites Grande Salle

Chaque jour de 13h30 à 14h30

Veuillez noter des horaires modifiés :

29.12.2017: Fermée

13.–15.12., 19.–21.12.2017 et 28.,12., 30.12., 31.12.2017: 13h30–14h

17.2.2018: 13h30–14.15h