Bibliothèque

La bibliothèque du Goetheanum compte environ 110.000 livres. Horaires d'ouverture : mardi de 14h à 19h et vendredi de 14h à 18h

Vie au Goetheanum

15.12.2013 20:40 Il y a : 4 yrs
Auteur : Johannes Kühl

Recherche : Section des sciences de la nature : le libre-arbitre


Il y a quelques années, des neuroscientifiques comme Gerhard Roth et Wolf Singer ont publié une série d’articles qui défendaient que la possibilité du libre-arbitre était réfutée scientifiquement (1). Ils se sont principalement référés à l’expérience de Benjamin Libet, réalisée en 1983 (2), dont le résultat essentiel est qu’un “potentiel évoqué primaire” (Bereitschaftspotential) peut être déduit du cerveau avant que la décision consciente de faire un mouvement ne soit prise. Ces articles ont suscité un certain nombre de réactions, principalement de la part de philosophes (3) mais également d’anthroposophes (4), montrant que le problème ne pouvait pas être abordé de façon aussi simple. On était face à une contradiction entre une vision du monde scientifique réclamant des causes déterminées et matérielles d’une part, et une société se construisant sur la responsabilité individuelle d’autre part.

Interprétation expérimentale

Ce thème nous a souvent occupés au sein de la Section des sciences de la nature, et des amis ont publié des articles et des livres à ce propos (5). La question d’une réfutation de cette interprétation de l’expérience par une autre expérience restait cependant ouverte (6). Une collaboration expérimentale a pu être mise sur pied dans le cadre d’une projet de recherche grâce à l’intérêt du Dr Siegward Elsas, neurologue et neuropsychologue à la clinique Ita-Wegman. Les expériences dont il est question pourront être reproduites, et les implications concernant la question du libre-arbitre pourront ensuite être explorées plus en profondeur grâce à la modification des possibilités de choix. Il s’agit donc d’une collaboration entre la Section médicale et celle des sciences de la nature. Les premiers résultats sont déjà disponibles, et le thème est de nature à impliquer d’autres Sections.

Notes

1. Voir par exemple : ”Fühlen, Denken, Handeln. Wie das Gehirn unser Verhalten steuert”, Francfort, 2001 (allemand)

2. Benjamin Libet et al.: “Time of conscious intention to act in relation to onset of cerebral activity (readiness potential).  The unconscious initiation of a freely voluntary act”, Brain, vol. 106 (1983), pp. 623–642 (anglais)

3. Voir par exemple Christian Geyer (Sous la direction de): Hirnforschung und Willensfreiheit. Zur Deutung der neuesten Experimente, Frankfurt 2004. (allemand)

4. David Auerbach: “Freier Wille? Gerhard Roth: Fühlen, Denken, Handeln”, in: "Das Goetheanum" Nr. 47/2002, P. 883. | Siegward Elsas: “Freier Wille oder freie Spekulation?”, in: "Elemente der Naturwissenschaft" Nr. 77 (2002), pp. 104–106. |   Ulrich Weger: “Wo kein Wille ist, ist auch kein Weg. Wie viel Freiheit bleibt uns am Beginn des 21. Jahrhundert?”, in: "Das Goetheanum" Nr. 47/2002, P. 869. | Renatus Ziegler: “Spekulationen zu Gehirn und Geist”, in: "Elemente der Naturwissenschaft Nr. 77 (2002), pp. 106–109 (allemand).

5 Voir par exemple Christoph Rehm: “Benjamin Libets experimenteller Beitrag zur Freiheitsfrage”, in: "Elemente der Naturwissenschaft" Nr 87 (2007), pp. 43–57. | Hans Jürgen Scheurle: Hirnfunktion und Willensfreiheit, Waldkirchen 2007. (allemand)

6. Des premiers éléments dans ce sens ont été proposés : Christoph S. Hermann et al.: “Analysis of a choice-reaction task yields a new interpretation of Libet's experiments”, in: ‹International Journal of Psychophysiology›, No. 67 (2008), pp. 151–157. (anglais)

Source: "Anthroposophie weltweit" Nr. 12/2013


Drames-Mystères

Drames-mystères 2017 (en allemand) :

Conférence (26.–31.12.)

Représentations (27.–31.12.) 

 

 

Visites Grande Salle

Chaque jour de 13h30 à 14h30

Veuillez noter des horaires modifiés :

29.12.2017, 27.4.2018: Fermée

13.–15.12., 19.–21.12.2017 et 28.,12., 30.12., 31.12.2017: 13h30–14h

17.2.2018: 13h30–14.15h